La gestion des déchets à la Cité internationale en 2013

ciup.fr -



En 2009 la Cité internationale universitaire de Paris s’est engagée officiellement en faveur du développement durable avec la signature de la Charte "CitéDurable". Validée par les tous directeurs de Maisons et de services, les représentants des résidents, et l’association des anciens résidents.

Tous se sont engagés, au travers de "CitéDurable", à respecter 5 principes généraux :

  • lutter contre le réchauffement climatique et protéger l’atmosphère,
  • améliorer le traitement des déchets, protéger, préserver et valoriser l’eau et les espaces verts,
  • favoriser la cohésion sociale et la solidarité,
  • adopter des modes de consommations et de productions durables,
  • renforcer les systèmes démocratiques et favoriser la démarche participative.


 

Voici un point en matière de gestion des déchets sur l’année 2013 :

  • Les Déchets des Equipements Electriques et Electroniques (DEE)

4,88 tonnes ont été collectés en 2013 à la Cité internationale dont 158 réfrigérateurs, 54 écrans de télévision et une dizaine de fours.

  • Les piles, lampes et cartouches

Près de 320 kg de piles et batteries ont été collectés en 2013 et déjà plus de 220 kg depuis janvier 2014 !
Les équipes de la Cité internationale ramasse environ 400 kg de lampe par an. En 2013
340 cartouches d’impression ont été collectées.

  • Le papier

Un service de récupération du papier a été mis en place depuis la mi-décembre 2013 dans l’ensemble des services de la Cité internationale. Ainsi c’est près de 510 kg qui ont été collectés depuis dans les locaux de la Fondation Nationale.

  • Les vêtements

L’Installation de 3 bacs « Le Relais » en 2013 (au 7 et 27 bd Jourdan, ainsi qu’à l’espace ouest) ont permis de récolté près de 3 tonnes de vêtements mis au rebus depuis le lancement mi-août 2013.

La Cité internationale poursuit son effort en 2014 afin de pérenniser et régulariser les filières mises en place. Mais aussi afin d’améliorer d’autres secteurs de gestion des déchets comme le ramassage des encombrants, l’intégration de la gestion des déchets au projet d’aménagement ou encore l'amélioration du tri sélectif.