Des places pour "la Mouette" au Théâtre de Gennevillier

Tentez de gagner 5x2 places pour La Mouette de Anton Tchekhov, mise en scène Arthur Nauzyciel.

Ces places sont à gagner pour les représentation des 9 ou 10 janvier 2014.

Envoyez votre, nom, prénom et nom de Maison en précisant la date souhaitée à juliettecol@tgcdn.com - Si vous recevez une réponse c'est gagné ! -

 

Sur scène, avant que la pièce ne commence, le noir et blanc tremblé de L’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat des frères Lumière projeté en boucle nous fait revoir les premières images animées, exactement contemporaines de La Mouette : un quai où se pressent les voyageurs descendus des voitures et que l’on ne peut s’empêcher aujourd’hui de regarder comme autant de fantômes, des mères, des maris, des enfants, des gens qui se retrouvent peut-être après des années de séparation... Le spectacle, qui s’ouvre sur la mort de Tréplev, donc sur la fin de la pièce, propose par un effet de montage la même figure de boucle temporelle qui fait ensuite se dérouler le texte de Tchekhov comme un retour en arrière. "Je suis une mouette" dit Arkadina, et tous les personnages font leur apparition vêtus de couleurs sombres, la tête dissimulée dans un masque de mouette, dansant une danse légère et joyeuse avant que ne commence la pièce dans la pièce jouée par Nina. Sur un sol recouvert de sable noir qui contient peut-être les sédiments du lac désormais asséché et des créatures disparues, les personnages impriment la trace de leurs trajectoires éphémères comme dans une neige en négatif.
Après des études d’arts plastiques et de cinéma, Arthur Nauzyciel entre en 1987 à l’école du Théâtre national de Chaillot dirigée par Antoine Vitez. D’abord acteur, il crée ses premières mises en scène à partir de 1999. Il dirige le CDN Orléans/Loiret/Centre depuis 2007. Son Musée de la mer, une pièce de Marie Darrieussecq, a été jouée au T2G en 2011.