Evadez-vous sur l'Île-de-Bréhat !

La Cité internationale vous propose de louer une maison sur l'île bretonne de Bréhat, la Fondation Haraucourt, donation du poète Haraucourt à la Cité internationale.
Evadez-vous en profitant de l'air marin de la Bretagne durant les mois de juillet et août à des prix très intéressants (participation 29€ par personne et par semaine).
Profitez-en !

Voici les étapes pour vous inscrire :

1. Constituer votre dossier d’inscription avec les documents suivants :
- La fiche de réservation
- Le règlement intérieur signé

En raison de la pandémie, le nombre de places est limité à 10 personnes par semaine (8 personnes la semaine du 28 juin)

2. Faire valider la fiche d’inscription par la direction de votre maison d’accueil qui transmettra votre dossier. Pour plus de renseignements : carole.monsaint@ciup.fr 

Les inscriptions sont ouvertes du 15 au 25 juin !

Un peu d'histoire

En 1929, le poète et écrivain Edmond HARAUCOURT, auteur du célèbre vers « Partir, c’est mourir un peu » (Rondelet de l’Adieu) et grand admirateur de l’œuvre d’André HONNORAT, souhaita s’associer à l’œuvre de la Cité internationale. N’ayant pas de descendants, il décida, avec son épouse Mathilde, de léguer à la Cité internationale, sa demeure sur l’Île-de-Bréhat, surnommée la Maison Kervarabes. Devenue veuve, Mathilde HARAUCOURT en resta l’usufruitière jusqu’à sa mort, en 1961.

Interdite aux voitures, l’île est propice au repos, à la déconnexion, au calme… un lieu idéal pour changer d’air et se ressourcer.

donation HARAUCOURT sur l'île de Bréhat Haraucourt-Brehat-Cite-internationale-Paris

L'Initiative Résidente, le Vélo Volant, a testé l'aventure sur l’Île-de-Bréhat et ne le regrette pas ! Un moment de partage et de convivialité fort pour une cause qui leur tenait à cœur : ramener des vélos sur l'île. Vivez leur escapade en vidéo.