Programme culturel - Fondation de l'Allemagne - Maison Heinrich Heine

La Fondation de l'Allemagne - Maison Heinrich Heine vous propose quatre événements exclusifs en cet fin de mars :

* Table ronde // "Qui est et que veut l'AfD ? La nouvelle droite en Allemagne"// lundi 26 mars de 19h30 à 21h00

L'AfD (Alternative pour l'Allemagne), est devenue un acteur incontournable dans le paysage politique allemand. Le politologue Patrick Moreau propose dans L'Autre Allemagne – Le réveil de l'extrême droite (Vendémiaire, 2017) une analyse de ses origines et de son organisation. Pour Was will die AfD? (Pantheon, 2017), Justus Bender, rédacteur politique à la FAZ, a mené des centaines d'entretiens avec des responsables du parti. Le philosophe Daniel-Pascal Zorn, co-auteur de Mit Rechten reden (Klett-Cotta, 2017), propose une série d’arguments pour affronter l'AfD.

*Ciné-débat // "La carrière d'après guerre de Klaus Barbie" // mardi 27 mars de 19h30 à 21h30

Projection du documentaire Klaus Barbie – un procès pour mémoire (France, 73 mn., 2017) suivi d’un débat.

*Cabaret // "KABARécital" // mercredi 28 mars de 20h30 à 22h00

Un voyage dans l'univers linguistique, musical et politique du cabaret côté français et côté allemand. Du Chat noir de la fin du XIXe aux cabarets de la rive-gauche des années 1950, en passant par l'essor des cabarets berlinois des années 1920, brisé par la montée du nazisme, et un focus sur les années 1930 à Paris, qui voient transiter nombres de compositeurs et paroliers fuyant le nazisme. Tout l'esprit du cabaret pluriel et contrasté : ambiance macabre, satire sociale, humour décapant, liberté sexuelle, violence de l'absurde...

*Finale de l'Université Paris Lumières // "Ma Thèse en 180 secondes" // jeudi 29 mars de 14h00 à 17h00

Pour la cinquième année consécutive, le CNRS et la Conférence des présidents d’université (CPU) organisent dans toute la France le concours "Ma thèse en 180 secondes". Ce concours permet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque doctorant ou doctorante doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Le tout avec l'appui d'une seule diapositive ! Treize doctorants de l’Université Paris 8 et de l’Université Paris Nanterre participeront à la finale de l’Université Paris Lumières le 29 mars prochain.  L'événement sera présenté et animé par Pierre Thévenoux.