Programme culturel - Fondation de l'Allemagne - Maison Heinrich Heine

La Fondation de l'Allemagne - Maison Heinrich Heine vous propose trois événements exclusifs :

Ciné-club // Germania anno zero (Allemagne année zéro) de Roberto Rossellini // vendredi 16 février à 20h00

1945. L'Allemagne nazie capitule devant les armées alliées. Berlin n'est plus qu'un champ de ruines fumantes. Edmund Koehler, un garçonnet de 12 ans, parcourt les décombres à la recherche d'un peu de nourriture avant de rentrer dans l'immeuble à demi effondré où sa famille a trouvé un refuge précaire. Son père, malade, ne sait que gémir. Son frère, Karl-Heinz, un SS en fuite, se cache, tandis que sa sœur, Eva, fréquente les soldats étrangers avec lesquels elle va danser le soir. Au milieu de cette ambiance de fin du monde, le garçon sans repère tente de s'en créer de nouveaux, fuyant toujours un peu plus la terrible réalité.

* Conférence-débat // Martin Niemöller - Grande figure du protestantisme allemande // mercredi 21 février à 19h30

Un personnage fascinant aux multiples facettes, qui avait aussi sa part d’ombre : tel est Martin Niemöller (1892-1984) grand pasteur protestant qui s’opposa à Hitler et devint un pacifiste radical après-guerre. Dans sa biographie Martin Niemöller. Vom Marineoffizier zum Friedenskämpfer (Lambert Schneider, 2017), Michael Heymel, qui a travaillé au Centre d’archives de l’Église protestante de Hesse-Nassau où se trouve le legs Niemöller, se penche sur son action après 1945 grâce à des documents d’archive non accessibles jusque-là.

* Rencontre // Ivan Krastev : le destin de l'Europe // jeudi 22 février

L'Europe... et après ? Alors que le projet européen était pendant longtemps considéré comme la fin de l'histoire, Ivan Krastev déchiffre les évolutions qui ont mené à la crise identitaire de l'Europe. Dans son dernier livre Le Destin de l'Europe (Premier Parallèle, 2017), le politologue bulgare affirme qu'il y a pour l'Europe un avant et un après la crise migratoire. Il explique quelles formes pourrait prendre la désintégration de l'UE. L'Europe peut-elle être sauvée de ses fractures ?