la Cité internationale star de Cinéma

e1a18a9cf30bf14e428fe0f4bced37d7.GIF

La semaine dernière, la Cité internationale universitaire de Paris accueillait pour la première fois le tournage d’un film américain. Un événement qui laisse présager un bel avenir à l’activité tournage de la Cité internationale.
Présent sur le salon des lieux de Tournage (14 et 15 février au Parc de la Villette)  organisé par la Commission du Film d’Ile-de-France, la Cité internationale s’est imposée depuis quelques années comme un site de tournage incontournable à Paris.
Preuve en est, la Cité internationale accueille chaque année environ 70 tournages, prises de vue et émissions tv, ce qui fait d’elle le premier lieu de tournage en Île-de-France.
La présence de cette grosse production la semaine dernière (Europa Corp. société de Luc Besson) témoigne d’un certain développement et d’un nouvel élan pour l’activité tournage.

Nous faisons le point avec Myriam GHOUDI, responsable des tournages à la Cité internationale :

Myriam GHOUDI, pourquoi la Cité internationale est devenue ces dernières années l’un des sites de tournages les plus prisé à Paris ?

Nous avons beaucoup travaillé depuis 2009 pour professionnaliser l’activité notamment en créant des supports de communication pour les professionnelles du cinéma. Mais les bases étaient déjà existantes avant 2009 : nous disposons d’un site privilégié dans Paris avec 40 maisons d’époques différentes de 1930 à 1970. La diversité des décors proposés par la Cité internationale séduit les équipes de productions. Propice à la création, ces lieux permettent de réaliser des films de genres très variés. Longs métrages contemporains ou historiques, films arts et essais ou grand public... C’est certainement notre plus grand avantage.
Autre élément, c’est la facilité pour les équipes de venir travailler à la Cité. Nous leur accordons en direct certaines autorisations notamment en matière de sécurité. Nous leur facilitons beaucoup les choses et nous leur apportons les moyens nécessaires pour que leurs journées de tournage se déroulent parfaitement. En général tourner dans Paris requiert des autorisations de la Mairie, de la préfecture etc. Bref, plus de complications.
Et enfin même si nous sommes attractif en terme de prix/jour de tournage, c’est indéniable, nous n’avons pas vraiment de concurrence. Chaque lieu de tournage à Paris a ses propres caractéristiques. De ce point également nous sommes uniques.

Quelles sont vos perspectives et objectifs en 2013 ?

D’abord continuer à nous faire connaitre. C’est important pour la visibilité de la Cité internationale mais aussi pour Paris et la France d’une façon générale. Nous essayons d’attirer de plus en plus de productions étrangères qui souhaitent tourner en France mais également retenir les projets français qui ont tendance à partir vers les pays d’Europe de l’est où il est moins cher de tourner. La Cité internationale doit rester un lieu incontournable.
Ensuite il y a de nouveaux créneaux. D’abord les médias avec notamment le développement des chaînes TNT. C’est très intéressant car de nombreuses émissions se créées sur ces chaînes. Elles cherchent donc de lieux d’habillage (ndlr : lieu de présentation) ou de tournage. L’important sera de toujours négocier une visibilité pour la Cité internationale car n’oublions pas que deux jours de tournages c’est seulement quelques secondes d’apparition pour la Cité.
Ensuite nous souhaitons développer les tournages de longs métrages à l’exemple du film Three days to kill avec Kevin Costner tourné début février.
C’est pour cela aussi que notre présence au Salon des professionnels du tournage est importante pour continuer à faire connaitre la Cité internationale universitaire de Paris.

Source: ciup.fr - Lire plus