« J’écris ma maison » : les résidents sortent leur plume !

Photo-article-macite-u

 

Le recueil d’histoires de résidents « J’écris ma maison » est en cours d’édition. Rygoh Philippe N'guessan, porteur du projet, nous en dit plus sur la genèse de cette aventure littéraire…

Peux-tu te présenter ?

Je suis résident de la Fondation Lucien Paye. J'ai quitté la Côte d’Ivoire pour rejoindre la Cité en 2015 dans le cadre de mes études à la Sorbonne. Je prépare actuellement une thèse sur la culture littéraire dans les manuels scolaires de français en Côte d'Ivoire.

Pourquoi avoir voulu créer ce recueil de nouvelles ?

Il y a eu de grands auteurs aujourd’hui très célèbres qui ont résidé par le passé à la Cité comme Tahar Ben Jelloun ou Léopold Sédar Senghor... Ces écrivains m’ont fortement inspiré dans ma démarche. Jusqu'ici, j’écrivais de mon côté mais je ne savais pas si il existait une communauté qui comme moi écrivait à la Cité. Notre volonté était avec Linda de Bont, autre résidente porteuse du projet, de réunir tous les amoureux de l’écriture autour d’un projet fédérateur.

Comment avez-vous rassemblé tous ces textes ?

Nous avons lancé un appel à textes auprès des résidents de la Cité via la newsletter CitéFlash mais également via les réseaux sociaux. Nous avons retenu au final 16 textes sur tous ceux que l'on a reçus. La plupart étaient en français mais nous avons reçus également quelques textes en portugais et en anglais. Nous avons traduit ces textes en français mais nous comptons aussi les publier dans leur version originale.

Justement, peux-tu nous parler des textes que l'on va retrouver dans ce recueil ?

Lors de notre appel à textes, la seule contrainte imposée était que l’histoire devait se dérouler à la Cité. Nous avons donc reçu des textes issus de tous les genres confondus : science-fiction, épistolaire, poésie, thriller... Nous sommes fiers également de pouvoir compter sur l’écrivain Marie Darrieussecq qui va réaliser la préface du livre. Cette dernière fréquente d'ailleurs très régulièrement le parc de la Cité.

Quels sont les prochaines étapes du projet ?

Nous programmons une édition du livre  pour fin mai avec une soirée dédicace -rencontre avec tous les auteurs ayant participé le samedi 10 juin à la Fondation Lucien Paye. Il faut noter que « J’écris ma maison » sera disponible en version papier et numérique. 

 

Ce projet a reçu le soutien financier du FIR (Fonds des Initiatives Résidentes)

Destiné à apporter une aide financière aux résidents de la Cité internationale pour la réalisation de projets artistiques, culturels, citoyens, sportifs… le Fonds des Initiatives Résidentes est porté par le service Vie de Campus. Vous avez un projet en tête ? Contactez viecampus@ciup.fr  

>> Plus d'infos...