FAQ - Les privatisations d'espaces à la Cité internationale & focus nov. 2017

question-pelouse-704x350

Actuellement, la grande pelouse fait grise mine. Pourquoi ?

La Cité internationale universitaire de Paris a accueilli du 4 au 9 novembre 2017 le 8ème Global Social Business Summit 2017, présidé par le Prix Nobel de la Paix, Muhammad Yunus. Ce sommet mondial a regroupé près de 600 participants venus du monde entier, sous une grande tente installée pour l’occasion sur la grande pelouse. 100 places gratuites ont été mises à la disposition des résidents de la Cité.

Toutes les précautions nécessaires ont été prises en amont et pendant l’événement pour protéger notre espace vert (quadrillage, matériaux spécifiques, etc.). Cependant, le retrait des installations et les très fortes intempéries météorologiques qui ont suivies (pluies incessantes durant le week-end du 11 et 12 novembre 2017) ont engendré des dégâts importants.

Les services de la Cité mettent tout en œuvre pour remettre en état cette grande pelouse dans les plus brefs délais mais nous devons attendre que le sol ait absorbé entièrement l’eau avant de pouvoir intervenir. Ce processus inévitable va durer quelques semaines… Il faudra donc patienter avant de retrouver une pelouse verdoyante et en parfaite santé.

Les privatisations d’espaces au sein de la Cité internationale sont-elles fréquentes ?

Oui ! La Cité internationale loue des espaces pratiquement tous les jours, dans la maison Internationale comme dans les maisons. La plupart du temps, ce n’est pas perceptible par les résidents ou le public. Ces locations permettent à la Cité internationale de disposer de ressources supplémentaires pour financer des travaux d’entretien du parc et des nombreux bâtiments qui accueillent les résidents.

Dans le cas du 8ème Global Social Business Summit 2017, la manifestation s’est déroulée sur la grande pelouse de la Cité. Il est important de souligner que la location de cette grande pelouse est exceptionnelle.

Quel dispositif de communication a été mis en place ?

Dans le cas 8ème Global Social Business Summit 2017, les résidents ont été prévenus via la newsletter CitéFlash du 20 octobre 2017. Sur les réseaux sociaux, ils ont été informés le 6 novembre dernier du lancement d’un concours afin de remporter l’une des 100 places attribuées par les organisateurs pour assister à l’événement gratuitement.

Pourquoi la Cité internationale développe-t-elle, à côté de ses missions de service public, une activité commerciale ?

La Cité internationale est une fondation reconnue d’utilité publique dont la mission principale est d’offrir un hébergement de qualité à prix raisonnable aux étudiants et chercheurs internationaux. Ses ressources proviennent de la location des chambres et de subventions de l’Etat français, mais elles doivent absolument être complétées par d’autres revenus pour faire face à toutes les dépenses d’entretien de la Cité. C’est pour cette raison que la Cité loue des espaces et accueille ainsi des événements privés et des tournages de films, de documentaires ou de publicités. Le détail des espaces privatisables est disponible sur le site internet de la Cité : www.ciup.fr/privatiser.

Pourquoi est-il important pour la notoriété de la Cité internationale d’accueillir occasionnellement de grands événements commerciaux ?

Si la Cité internationale rayonne à Paris, en Ile-de-France et dans le monde, c’est grâce à ses résidents, mais aussi à ses partenaires institutionnels, aux mécènes et aux événements commerciaux qui la font connaître, notamment dans les médias. C’est d’ailleurs un grand industriel, Emile Deutsch de la Meurthe, séduit par l’idéal porté par la Cité internationale, qui a financé la toute première maison en 1925. Il est indispensable pour la notoriété de la Cité internationale qu’on parle d’elle : pour poursuivre ses missions, elle doit faire connaitre ses missions et convaincre ses partenaires de l’intérêt de l’aider à financer l’accueil et l’hébergement des étudiants et chercheurs internationaux à Paris.

À quoi sert l’argent ?

La Cité internationale est une Fondation privée reconnue d’utilité publique. D’une manière générale, elle a besoin de ressources commerciales pour financer son activité. Les sommes récoltées grâce à l’activité commerciale de la Cité internationale permettent de soutenir des projets de réhabilitation et de rénovation des bâtiments ainsi que d’amélioration des services proposés aux résidents.