Partez en vacances sur l'Île-de-Bréhat !

 

La Cité internationale vous propose de louer une maison sur l'île bretonne de Bréhat, la Fondation Haraucourt, donation du poète Haraucourt à la Cité internationale pour permettre à des résidents de profiter de l'air marin durant les mois de juillet et août à des prix très intéressants (participation 29€ / personne et semaine). Profitez-en !

Voici les étapes pour vous inscrire :

1. Constituer votre dossier d’inscription avec les documents suivants :
- La fiche de réservation
- Le règlement intérieur signé
2. Faire valider la fiche d’inscription par la direction de votre maison d’accueil qui transmettra votre dossier à Carole MONSAINT

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 31 mai 2018 !

Organisez vos vacances dès maintenant !

Pour bénéficier des meilleurs tarifs en train, nous vous conseillons de prévoir en amont vos vacances.

Pour se rendre sur l'Île-de-Bréhat, vous devez prendre le train jusqu'à Paimpol via Guimgamp (+ d'infos ici). Pour voyager moins cher, ne tardez pas à réserver vos billets !

- Voyages-sncf.com et les billets PREM'S

Vous pouvez réserver vos billets sur le site www.voyages-sncf.com. Plusieurs mois à l'avance, vous pouvez bénéficier des billets PREM'S (non remboursables et non échangeables) qui ont la particularité d'être à prix cassés, et parfois même trouver des tarifs de groupes !

- OUIGO : le train low-cost

OUIGO est le service de train low-cost de la SNCF. Vous pouvez trouver des billets de train pour Rennes (au départ de Marne-La-Vallée) à partir de 10 euros seulement !

Astuce : les billetteries ne sont pas encore ouvertes ? Créez une alerte email pour recevoir les meilleurs prix dès le lancement !

Retrouvez toutes les infos pratiques, les prix et le dossier d'inscription ici

Un peu d’histoire

En 1929, le poète et écrivain Edmond HARAUCOURT, auteur du célèbre vers « Partir, c’est mourir un peu » (Rondelet de l’Adieu) et grand admirateur de l’œuvre d’André HONNORAT, souhaita s’associer à l’œuvre de la Cité internationale. N’ayant pas de descendants, il décida, avec son épouse Mathilde, de léguer à la Cité internationale, sa demeure sur l’Île-de-Bréhat, surnommée la Maison Kervarabes. Devenue veuve, Mathilde HARAUCOURT en resta l’usufruitière jusqu’à sa mort, en 1961.

Interdite aux voitures, l’île est propice au repos, à la déconnexion, au calme… un lieu idéal pour changer d’air et se ressourcer.

donation HARAUCOURT sur l'île de Bréhat Haraucourt-Brehat-Cite-internationale-Paris  MEASE-résidents-Bréhat-2015-photos de James Hastwell (9)

L'Initiative Résidente, le Vélo Volant, a testé l'aventure sur l’Île-de-Bréhat et ne le regrette pas ! Un moment de partage et de convivialité fort pour une cause qui leur tenait à cœur : ramener des vélos sur l'île. Vivez leur escapade en vidéo.