Appel à participation : des pianistes pour l'Université de la Paix !

vexations-pinao-ciup

 

Matias Olivieri, résident de la Maison Heinrich Heine, recherche des pianistes professionnels ou amateurs, habitants à la Cité internationale, pour monter un projet musical original dans le cadre de la deuxième édition de l’Université de la Paix !

 

Le projet Vexations

Le projet Vexations serait la mise en place d'une œuvre pour piano composée par Erik Satie en 1893. Dans le cadre du 150ème anniversaire de la naissance d’Erik Satie et de la deuxième édition de l’Université de la Paix. Le but ? Monter un concert aux allures de marathon !

 

La pièce Vexations

Concernant cette pièce, le compositeur avait inscrit en tête de partition cette note : « Pour se jouer 840 fois de suite ce motif, il sera bon de se préparer au préalable, et dans le plus grand silence, par des immobilités sérieuses ». L'œuvre est une répétition d'un motif unique joué 840 fois de suite sans interruption. Son exécution complète peut varier entre quatorze et vingt quatre heures, selon le tempo adopté par les interprètes.

 

L'objectif du projet : un concert de 20 heures !

Un seul piano, plusieurs pianistes de différentes nationalités à la Maison Heirich Heine pendant 20 heures.

Le projet compte réunir toutes ces nationalités qui représentent la Cité Universitaire autour d'un piano et montrer comment cette Cité incarne la paix et la diversité. Chaque pianiste joue le nombre de fois qu’il le souhaite le motif puis laisse ensuite sa place à un autre, lui donne ainsi une parole en relais, de sorte que le morceau se perpétue inlassablement pour 20h. Il y a là un dialogue qui se produit entre deux pianistes de nationalités différentes. C'est le même dialogue qui se reproduit dans chaque maison de la Cité Universitaire. La musique joue ici le rôle d’exemple de ce vivre ensemble.

 

Un héritage historique de dialogue et de paix

Ce projet s’inspire de celui du Maestro Daniel Barenboim qui avait créé en 1999 le West-Eastern Divan Orchestra, un orchestre réunissant des musiciens d’Israël, de Palestine et des États arabes voisins (Syrie, liban, Égypte, Jordanie) dans le but de promouvoir le dialogue et la paix entre Juifs et Arabes. Pouvoir créer un lieu de dialogue et un exemple de paix à travers la musique est une des plus belles choses que nous pouvons faire avec l'art.

 

Le mot de Matias Olivieri, porteur du projet

Dans cette période marquée par la crise des migrants il m’a semblé que jouer tous ensemble ces Vexations était la meilleure preuve de notre capacité à vivre ensemble. Ce n’est pas seulement une idée ou un projet mais c’est avant tout la réalité de la Cité internationale. Normalement cette œuvre est jouée comme une forme de performance, d’happening, et je voudrais donc la mettre en scène à la Maison Heinrich Heine dans la continuité des événements de la deuxième Université de la Paix. Cette manifestation qui se veut être un concert de solidarité – une caisse sera mise à disposition pour que le public apporte son soutien - jouera le rôle de rappel des aspirations et du message promu par la Cité. L'œuvre n’est pas d’une grande difficulté technique, de ce fait tous les pianistes de la Cité (professionnels ou amateurs) sont invités à participer.

 

Intéressé(s) ? Contactez Matias Olivieri : matiasolivieri@gmail.com et rejoignez le groupe Facebook du projet !

Partagez l'affiche du projet :

vexations-affiche-ciup

cliquez pour agrandir